RHINOSINUSITES BACTERIENNES A MBUJIMAYI. CAS DE L’HOPITAL BONZOLA

2019-09-07 13:59:28

RMGL Vol9, N°4, Dec 2018 Yalombe NH, Amissi L, Uwonda A

RESUME

Introduction

La rhinosinusite est une maladie très fréquente de par le monde. Elle a des répercussions importantes sur la qualité de vie et le coût des soins de santé pour les malades et pour la société. Avec plus de 448,4 millions de malades dans le monde, elle entraine l’absentéisme et les pertes de productivité. Notre étude, consacrée aux rhinosinusites bactériennes dans la Ville de Mbujimayi, avait comme objectif d’identifier les pathogènes en cause, de déterminer les antibiotiques capables d’entraver leur développement, et d’en évaluer le traitement.

Matériel et Méthodes

Notre échantillon était de 33 patients, soit une fréquence de 2,36% de tous les cas ayant consulté le service d’ORL. L’étude était prospective et s’est étendue sur une période de 2 ans et 4 mois, allant de novembre 2010 à février 2013.

Résultats

Les hommes ont été les plus affectés (54,5%), les sujets de 21 à 30 ans ont été les plus touchés (21,2%) et les élèves/étudiants ont été la cible principale (30,2%) ; les sinusites ont représenté 97,% de cas, avec 33,4% de sinusites maxillaires ; leStreptococcus pneumoniaeet l’Haemophilus influenzae étaient les germes les plus détectés (70%), et l’amoxycilline et le Céftriaxone ont été déterminés comme les molécules les plus actives. Tous les malades ont reçu l’association d’un antibiotique et d’un anti-infammatoire avec une bonne évolution dans 78% de cas.

Conclusion

Les rhinosinusites sont des affections courantes dans notre milieu ; traitées de façon adéquate, leur évolution est généralement bonne.

 

Mots clés : Rhinosinusite, bactéries, antibiogramme, traitement.

 

SUMMARY

 

Rhinosinusitis is a very common disease around the world. It has a significant impact on the quality of life and the cost of healthcare for patients and for society; she trained absenteeism and loss of productivity with more of 448.4 million patients worldwide.  Epidemiological and therapeutic data is nonexistent for our land, our study of the bacterial rhinosinusitis in the city of Mbujimayi in R.D.Congo, had as objective to identify the pathogens in question, to determine the antibiotics able to hinder their development, and to evaluate the treatment. To achieve our goal we had adopted the prospective method and technical documentation, experimentation with the culture and the antibiogram, sampling with 33 patients, including 18 cases of male and female 15, either the frequency of 2.36% of cases who visited the ENT service, and statistics. The study was extended over a period of 2 years and 4 months, from November 2010 to February 2013.  Outcomes, we recorded the following cases: men were the most affected (54.5%), the areas for 21 to 30 years were most affected (21.2%) students were the main target (30.2%); the sinusitis accounted for 97% of cases, with 33.4% of Maxillary Sinusitis; Streptococcus pneumoniae and Haemophilus influenzae were more detected germs (70%), and the amoxycilline and Ceftriaxone have been determined as the most active molecules.All patients received the combination of an antibiotic and an anti-infammatoire with a good evolution in 78% of cases. In the end, the rhino-sinusitis are common conditions in our environment; handled properly, their evolution is generally good.


Key words: Rhinosinusitis, bacteria, antibiogramm, treatment.

Publicateur

'RMGL'

La Revue Medicale des Grands Lacs est une...