ÉPIDÉMIOLOGIE ET TRAITEMENT DES URGENCES ABDOMINALES AUX CLINIQUES UNIVERSITAIRES DE KISANGANI

ÉPIDÉMIOLOGIE ET TRAITEMENT DES URGENCES ABDOMINALES AUX CLINIQUES UNIVERSITAIRES DE KISANGANI

2019-09-08 16:09:00

RMGL Vol. 10, N°02, Juin 2019 Par TALONA LEHUMADJA1, MAONEO AZABALI1, AMISI KITOKO2, WAMI W’IFONGO2

RESUME

L’objectif de cette étude était de rendre disponibles les données épidémiologi-ques et thérapeutiques sur les urgences abdominales chirurgicales dans le Département de chirurgie des Cliniques Universitaires de Kisangani (CUKIS) en vue d’en améliorer la prise en charge. Pour cela, une revue des urgences abdominales chirurgicales (UAC) a été menée sur une période de cinq ans allant du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2017. L’étude a montré que les UAC représentaient 54,9% de la totalité des interventions abdominales. Tous les âges étaient concernés, avec une prédomina-nce de la tranche d’âges de 19 à 35 ans, soit 45,1% ; le sex ratio hommes/femmes était de 1,08 ; les opérés résidant la commune de la Makiso représentaient 47% des cas. Tous les patients étaient de nationalité congolaise. Les causes les plus fréquentes étaient l’occlusion intestinale aigüe (OIA) et l’appendicite aigue avec respectivement 36,8% et 36,2%. La laparotomie était pratiquée chez tous les patients. L’incision était médiane sus et sous-ombilicale dans 61,8% des cas. Une antibiothérapie curative probabiliste et des analgésiques étaient administrés à tous les opérés. Une évolution simple était observée chez 64,7% des opérés ; la suppuration pariétale représentait 37,5% des complications. La majorité des opérés, soit 77,4%, étaient complètement guéris à leur sortie d’hôpital et la prise en charge était considérée satisfaisante.

 

Mots clés : Urgences abdominales, chirurgie, CUKIS.

 

 

SUMMARY

 

The objective of this survey was to get epidemiologic and therapeutic datas on the surgical abdominal emergencies in the surgical Department of University Clinics of Kisangani to improve the management. A review of surgical abdominal emergencies over 5 years of activities from January 1st 2013 until December 31st 2017, showed they represented 54,9% of all the abdominal operations.

All the ages were concerned, with an ascendancy of the age bracket from 19 to 35 years, that was 45,1 %; the sex ratio was 1,08 men for a woman; patients from the municipality of Makiso represented 47 % . All of them were Congolese. The most frequent causes were the acute intestinal obstruction and acute appendicitis with respectively 36,8 % and 36,2 %. Open laparotomy was practiced for all the patients. The median section up and sub-umbilical was used for 61,8 % of the cases. A curative antibiotherapy based on local experience and painkillers were administered to everyone. A simple evolution was observed in 64,7 % of the cases; the parietal suppuration counted for 37,5 % of the complications. The majority of the operated or 77,4 % were completely cured at their departure from the hospital and the care was considered satisfactory.


Keywords: Abdominal emergency, surgery, CUKIS.

Publicateur

'RMGL'

La Revue Medicale des Grands Lacs est une...